Méthode Psychosomatique Rapp Wolfgang

LE JEU DES COULEURS JC (FarbSpiel FS, Game of Colours GC)
Révélation et Epanouissement
Une Imagerie Globale de la Personne
Pour psychosomaticiens et psychothérapeutes

pour toute information s'adresser au Pr. Wolfgang Rapp, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

APPLICATION CLINIQUE DES DESSINS PROJECTIFS pour ADOLESCENTS et ADULTES,1

Représentation graphique de la personne, de son image corporelle (F. DOLTO) et des ses ressources de salutogénèse2 au delà de ses troubles psychosomatiques et de sa personnalité. Exemple cliniques : Anorexie et Boulimies, multiple formes de Dépression et de l’Anxiété/Angoisse, TOC, PTSD, troubles fonctionnels et autres. Les perspectives du JC sont psycho-dynamique et psychogénétique. Dans son application clinique le JC est basé sur le Système diagnostique du DSM-IV3. Son approche pratique est interactive-interpersonnelle (le thérapeute et son client cote à cote, le client partenaire en souffrance) Les résultats du JC sont catégoriels et dimensionnels, nomothétiques et idéographiques (WINDELBAND, 1894). Le JC a été conçu en Allemagne et en France dans les années 1992 – 2003 comme un outil simple d’aide pour Médecins, Psychothérapeutes, Psychologues cliniciens, Agents de santé qualifié, Art-thérapeutes, Educateur, Enseignants. Entretemps il a été appliqué dans environs 1000 cas en France, Allemagne, USA et Hongrie dans des cercles restreints de la Médecine. Le JC pourrait être considéré comme un équivalent psychologique de l’imagerie médicale avec en plus une première approche psychothérapeutique et d`épanouissement thérapeutique de la personne. Le JC est une « compression » de cent ans des psychologies et thérapies des nos aïeuls, qui utilisaient les dessins projectives en couleurs4.

OUTILS Simple et pratique pour
Médecins, psychologues, psychothérapeutes, infirmières/infirmiers, Paramédicaux, art-thérapeutes, éducateurs, assistantes sociale…..
L’application et les résultats du JC sur un plan individuel ou groupale sont protégés par le secret professionnel. La Formation des « thérapeutes » se fait selon le principe de la Triade de formation Ψ-analytique (Modèle Budapest /Berlin : application à soi même, Théorie et contrôle d’application). Certification I: Association psychosomatique intégrative et W. Rapp, formateur Ψanalytique agrée (ordre de Médecin Rhénanie). Certification II NN et instances nationales françaises.

PRÉSENTATION DU JC
Le Jeu des Couleurs JC est une collection des plusieurs outils et stratégies avec une démarche très originale1  utilisant selon une progression interactive standardisée:

A  JC pour Adultes et Adolescents
La réalisation des dessins projectifs thématiques est faite sur 6 pages : 1) dessin libre, 2) image corporelle,
3) les instances Ψanalytique (Sur-moi, Moi et Ca), 4) Choix de couleurs favoris, 5) Curriculum vitae coloré + Lignes des relations objectales /psychosociales, 6) Association mot et couleurs utilisées pour identifier la connotation des couleurs individuelles (les messages sous-jacents).

Ce dernier « travail » mérite une explication car c’est le centre innovateur du JC. Après la passation du JC 1) – 5) la connotation psycho-affective des couleurs utilisées par le dessinateur est élucidé par une liste des mots associés avec des couleurs « qui vont avec le mot correspondants ». Cette liste coloriée représente « l’alphabet connotative » du dessinateur. Le principe essentiel du JC est la charge connotative des couleurs utilisées dans les contextes des différents dessins. L’association mot – couleur peut être considérée comme résultats des primings au cours de la vie du dessinateur. Finalement le JC permet une approche d’abord averbale et ensuite verbale en partenariat avec le thérapeute. Il ouvre un accès indirect à l’inconscient du sujet qui permet au delà d’un diagnostique l’initiation d’une thérapie, de révélation et d’d’épanouissement.
Tremplin vers l’inconscient (« Springboard to the unconsciousness)


1 M. J.C. SUDRES, Université de Toulouse,
2 Salutogénèse voir Annexe3 DSM-IV – TR, Masson 2002
4 Collection de Prinzhorn, 1900, Heidelberg dessins des malades avec troubles mentaux.

 

B   (LifeLine Chart LLC) Curriculum vitae des souffrances selon A. Freud en 4 dimension

Projection des troubles psychiques et physiques par courbes/lignes en couleur et indication des événements important de vie (« Life events » et trauma). Analyse entre autre par connotation des couleurs. Un moyen simple d « anamnèses globales» et de l’interdépendance causale et chronologique des troubles du corps avec le psychomental »

C   Voyage du corps

Projection averbale du ressenti corporel dans un schéma anatomique avec élaboration verbale sémiologique.

D   Check liste psychosomatique d’auto application des troubles psychosociaux selon le DSM-IV (papier ou PC). Cette liste des 12 pages permet une première approche psychosomatique, l’expression de la « philosophie des maladies du patient » et pourrait aboutir avec l’aide d’un médecin à une première génération diagnostique. (Disponible en forme électronique « Logiciel Health Profiler »)

E   Annexe JC pour enfants. Initiation et motivation pour l’application des outils disponibles.

Nota bene : L’ensemble de la collection JC s’étaye sur des grilles et feuillets (DIN A4 et A3) vides ou imprimées garnis avec 18 crayons géants triangles de couleurs spécifiques.


EPISTEMOLOGIE

Approches selon la théorie des systèmes (W. Sehringer), de Ψtransférentielle (S. Freud), symbolique (CG. Jung) ainsi que l’analyse du système des mécanismes défensif (A. Freud) et de résistance (Mucelli) autour d’associations libres et opérationnalisées interactives entre thérapeute et client. Utilisation de la théorie linguistique de connotations mots/couleurs. En arrière fonds le Modèle de Personnalité en strates bio-psycho-socio-écologiques-transcendentales selon Aristote –Thomas de Aquin – M. Scheler – N. Hartmann – Ph. Lersch – A. Damasio – A. Berthoz – J. LeDoux, J. B. Stora.

OBJECTIFS
Disposer d’éléments de diagnostic nosographique, structural et dynamique simples et pratiques sous les perspectives psychosomatique, psychanalytique et aussi sous l’angle d’une approche cognito-comportemental. (Schéma thérapie). Déterminer l’indication vers tel ou tel type de psychothérapie focalisée.
Bénéficier d’un outil de Jeu (Winnicott) permettant de s’inscrire directement dans une alliance thérapeutique interactive « springboard to the inconscious – tremplin vers l’inconscient» en « déjouant » les mécanismes de défense. Initiation d’une « psychothérapie action 5» ou action socio-pédagogique.

PROGRAMME d’initiation
En forme de Séminaire interactive, exploration concrète, expérientielle, personnelle et groupale

Evaluation et analyse de chaque thème du JC en 4 temps complémentaires : impression globale (empathie psychique et kinesthésique), connotation cognitivo-affective et socio-culturelle des couleurs en utilisant leur connotation inconsciente, structuration formelle selon les principes d’analyse de la théorie de Gestalt,

 associations verbo-motrices spontanées, évoquées et évocatrices. Synthèse et intégration avec les données complémentaires (questionnaire de santé psychosomatique, représentation des sensations corporelles eet psychiques du thérapeute, bilan clinique classique). Formule optimale : Applications cliniques et présentations de cas sous contrôle/supervision prévues pendant une période de formation/initiation (Séminaire II).


5 Le mot « action » avec ces connotations philosophiques est utilisé selon Aristote dans son concept de mouvement : action est composée par dynamos et énergie en mouvement, tandis que l’entéléchie est la grâce en arrière fond de chaque thérapie réussie.
 
MÉTHODES PÉDAGOGIQUES en Formation Action de séminaires6
Implication personnelle et Alternance de temps de travail individuels et groupaux, utilisation du système ΨMetaplan modifié.
Reprise verbale en groupe des expériences vécues et des pratiques professionnelles en modalité Balint. Apports informatifs avec support audiovisuel. Débat-discussion.
Durée : une journée ou un weekend

A vendredi 09 :00 – 17 :00
B. vendredi 17 :00 – 21 :0 et Samedi 09 :00 – 17 :00 ou
B. Samedi 09 :00 – 18 :00 (éventuellement dans un cadre de formation permanente accrédité).

Le Matériel va être mis à disposition.

INTERVENANT pour séminaire
Wolfgang RAPP, Professeur Agrégé de Médecine Interne (émérite de l’Université de Heidelberg). Membre Ordres des médecins français et allemand. Diplômé en Psychologie, Psychothérapeute et Psychanalyste (accrédité ordre des Médecins allemands) formé à Heidelberg, Stuttgart, Zürich, Paris et Stanford, USA. Membre du conseil administratif de l’Institut Psychanalyse & Management (France). Directeur scientifique Association Formation Action AFA, (Prés. G. Trépo, HEC, France

Chargé des cours DESU Psychosomatique, Co-directeur Prof. J.B. Stora, Université Pierre et Marie Curie, Paris. Membre honoraire Association Psychosomatique Intégrative fr. (Prés. J.B Stora). Accrédite Leader Groupe Balint, SMB. fr 

Expertises

1. Prof. W. Sehringer, Université de Heidelberg meilleur expert en dessins diagnostique (en allemand)
2. Prof. Zoltan Vass, Université Budapest, « meilleur méthode actuellement disponible »
3. Docteur Augeraud, Psychiatre et comportemenaltise, CHPPau.
4. Judith Alvernaz-Nagy, PhD. New Mexico (application du JC en Hongrie, Allemagne, USA)
6 Une dizaines de séminaires de formation action ont été organisés en France, Allemagne, Budapest et Albuquerque, USA


Commentaires  et observations

Le JC est basée sur plusieurs principes épistémologiques

1. La Sémiotique bio- médico-psychologique (Jacob et Thure von Uexküll) : avant la langue il y a le symbole. Le symbole en psychologie et médecine est actuellement négligé. Psychobiologie J.B. Stora

2. Le symbole graphique exprimé une fois en mots est soumis aux phénomènes de connotation et dénotation. Le JC est basée sur la connotation des mots associés aux couleurs (alphabète de couleurs)

3. Le JC fait partie du deuxième (nouveau) paradigme (S. Th. Kuhn) de la médecine « bio-psycho-socio-écologique et métaphysique ».

4. Le JC me permets de dire de ce qu’on ne peut pas dire. (Citation souvent exprimée par les patients)

5. Le JC s’adresse directement au subconscient et à l’inconscient (traits structurales) « Springboard to the unconsciousness »

6. La LifeLine Chart permet un accès ludique au passé refoulé ou dénié en forme d’un diagramme colorié.

7. Le JC permets de découvrir et d’éveiller la salutogénèse.

8. Le JC contient des éléments thérapeutiques et de réflexion. Preuve : Nous avons appliqué entre autre le JC lors de notre intervention AFA au CHP (avec un an de retard) aux co-victimes PTSD avec des résultats extraordinaires. Le médecin du travail (Dr Jacqueline Menaut), qui a bien voulue accepter notre aide et intervention (voir annexe AFA), a été distingué par la légion d’honneur (Octobre 2009)

9. La publication du JC sur un plan national, européen et mondial est indiquée et en préparation

10. Le JC fait partie du concept intégratif de J.B. STORA
 
Annexe Salutogénèse (approche et évocation/activation par le JC)

« Salutogénèse » signifie l'origine (gr. la genèse) de la santé (ou plutôt réservoir de sources de vie et des forces réparatrice ; S. FREUD de nos jours dirait « source de la libido en opposition du thanatos ») Le terme a été inventé par le médecin sociologue Aaron ANTONOVSKY (1923-1994) dans les années 1970 comme un antidote ou concept alternatif à la conception (américaine) de la pathogenèse lors d’une controverse paradigmatique israélo-américaine.

            Salutogénèse comme modèle de santé n'est pas un état, mais doit être comprise comme un processus, voir un investissement personnelle, en s’appuyant sur des ressources bio-psycho-socio-logiques et spirituelles.
            Aaron ANTONOVSKY a découvert ce concept en 1970, lors d’une  une enquête sur l'adaptation des femmes de différents groupes ethniques à la ménopause. Le mot « ethnique » est mal choisi car en réalité il s’agissait des survivantes de l’holocauste ou de leurs descendantes qui ont mieux supportées les malaises de la ménopause ayant survécue ou vécue transgénérationellement la souffrance extrême.

            Nous avons redécouvert la réalité de la salutogénèse pendant notre intervention au CHP de Pau après le double meurtre des deux infirmières par décapitation d’un malade mal entouré et suivi et dû à un mauvais diagnostique et pronostique. Les co-victimes les plus souffrantes – une fois assistées – (entre autre par le JC) ont générées des forces de guérisons et d’un épanouissement inattendu et inespéré.

WR 06/04/2010

Méthode Psychosomatique Rapp Wolfgang

LE JEU DES COULEURS JC (FarbSpiel FS, Game of Colours GC)
Révélation et Epanouissement
Une Imagerie Globale de la Personne
Pour psychosomaticiens et psychothérapeutes

pour toute information s'adresser au Pr. Wolfgang Rapp, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

APPLICATION CLINIQUE DES DESSINS PROJECTIFS pour ADOLESCENTS et ADULTES,1

Représentation graphique de la personne, de son image corporelle (F. DOLTO) et des ses ressources de salutogénèse2 au delà de ses troubles psychosomatiques et de sa personnalité. Exemple cliniques : Anorexie et Boulimies, multiple formes de Dépression et de l’Anxiété/Angoisse, TOC, PTSD, troubles fonctionnels et autres. Les perspectives du JC sont psycho-dynamique et psychogénétique. Dans son application clinique le JC est basé sur le Système diagnostique du DSM-IV3. Son approche pratique est interactive-interpersonnelle (le thérapeute et son client cote à cote, le client partenaire en souffrance) Les résultats du JC sont catégoriels et dimensionnels, nomothétiques et idéographiques (WINDELBAND, 1894). Le JC a été conçu en Allemagne et en France dans les années 1992 – 2003 comme un outil simple d’aide pour Médecins, Psychothérapeutes, Psychologues cliniciens, Agents de santé qualifié, Art-thérapeutes, Educateur, Enseignants. Entretemps il a été appliqué dans environs 1000 cas en France, Allemagne, USA et Hongrie dans des cercles restreints de la Médecine. Le JC pourrait être considéré comme un équivalent psychologique de l’imagerie médicale avec en plus une première approche psychothérapeutique et d`épanouissement thérapeutique de la personne. Le JC est une « compression » de cent ans des psychologies et thérapies des nos aïeuls, qui utilisaient les dessins projectives en couleurs4.

OUTILS Simple et pratique pour
Médecins, psychologues, psychothérapeutes, infirmières/infirmiers, Paramédicaux, art-thérapeutes, éducateurs, assistantes sociale…..
L’application et les résultats du JC sur un plan individuel ou groupale sont protégés par le secret professionnel. La Formation des « thérapeutes » se fait selon le principe de la Triade de formation Ψ-analytique (Modèle Budapest /Berlin : application à soi même, Théorie et contrôle d’application). Certification I: Association psychosomatique intégrative et W. Rapp, formateur Ψanalytique agrée (ordre de Médecin Rhénanie). Certification II NN et instances nationales françaises.

PRÉSENTATION DU JC
Le Jeu des Couleurs JC est une collection des plusieurs outils et stratégies avec une démarche très originale1  utilisant selon une progression interactive standardisée:

A  JC pour Adultes et Adolescents
La réalisation des dessins projectifs thématiques est faite sur 6 pages : 1) dessin libre, 2) image corporelle,
3) les instances Ψanalytique (Sur-moi, Moi et Ca), 4) Choix de couleurs favoris, 5) Curriculum vitae coloré + Lignes des relations objectales /psychosociales, 6) Association mot et couleurs utilisées pour identifier la connotation des couleurs individuelles (les messages sous-jacents).

Ce dernier « travail » mérite une explication car c’est le centre innovateur du JC. Après la passation du JC 1) – 5) la connotation psycho-affective des couleurs utilisées par le dessinateur est élucidé par une liste des mots associés avec des couleurs « qui vont avec le mot correspondants ». Cette liste coloriée représente « l’alphabet connotative » du dessinateur. Le principe essentiel du JC est la charge connotative des couleurs utilisées dans les contextes des différents dessins. L’association mot – couleur peut être considérée comme résultats des primings au cours de la vie du dessinateur. Finalement le JC permet une approche d’abord averbale et ensuite verbale en partenariat avec le thérapeute. Il ouvre un accès indirect à l’inconscient du sujet qui permet au delà d’un diagnostique l’initiation d’une thérapie, de révélation et d’d’épanouissement.
Tremplin vers l’inconscient (« Springboard to the unconsciousness)


1 M. J.C. SUDRES, Université de Toulouse,
2 Salutogénèse voir Annexe3 DSM-IV – TR, Masson 2002
4 Collection de Prinzhorn, 1900, Heidelberg dessins des malades avec troubles mentaux.

 

B   (LifeLine Chart LLC) Curriculum vitae des souffrances selon A. Freud en 4 dimension

Projection des troubles psychiques et physiques par courbes/lignes en couleur et indication des événements important de vie (« Life events » et trauma). Analyse entre autre par connotation des couleurs. Un moyen simple d « anamnèses globales» et de l’interdépendance causale et chronologique des troubles du corps avec le psychomental »

 

C   Voyage du corps 

Projection averbale du ressenti corporel dans un schéma anatomique avec élaboration verbale sémiologique.

 

D   Check liste psychosomatique d’auto application des troubles psychosociaux selon le DSM-IV (papier ou PC). Cette liste des 12 pages permet une première approche psychosomatique, l’expression de la « philosophie des maladies du patient » et pourrait aboutir avec l’aide d’un médecin à une première génération diagnostique. (Disponible en forme électronique « Logiciel Health Profiler »)

 

E   Annexe JC pour enfants. Initiation et motivation pour l’application des outils disponibles.

Nota bene : L’ensemble de la collection JC s’étaye sur des grilles et feuillets (DIN A4 et A3) vides ou imprimées garnis avec 18 crayons géants triangles de couleurs spécifiques.

 

EPISTEMOLOGIE 

Approches selon la théorie des systèmes (W. Sehringer), de Ψtransférentielle (S. Freud), symbolique (CG. Jung) ainsi que l’analyse du système des mécanismes défensif (A. Freud) et de résistance (Mucelli) autour d’associations libres et opérationnalisées interactives entre thérapeute et client. Utilisation de la théorie linguistique de connotations mots/couleurs. En arrière fonds le Modèle de Personnalité en strates bio-psycho-socio-écologiques-transcendentales selon Aristote –Thomas de Aquin – M. Scheler – N. Hartmann – Ph. Lersch – A. Damasio – A. Berthoz – J. LeDoux, J. B. Stora.

OBJECTIFS
Disposer d’éléments de diagnostic nosographique, structural et dynamique simples et pratiques sous les perspectives psychosomatique, psychanalytique et aussi sous l’angle d’une approche cognito-comportemental. (Schéma thérapie). Déterminer l’indication vers tel ou tel type de psychothérapie focalisée.
Bénéficier d’un outil de Jeu (Winnicott) permettant de s’inscrire directement dans une alliance thérapeutique interactive « springboard to the inconscious – tremplin vers l’inconscient» en « déjouant » les mécanismes de défense. Initiation d’une « psychothérapie action 5» ou action socio-pédagogique.

PROGRAMME d’initiation
En forme de Séminaire interactive, exploration concrète, expérientielle, personnelle et groupale

Evaluation et analyse de chaque thème du JC en 4 temps complémentaires : impression globale (empathie psychique et kinesthésique), connotation cognitivo-affective et socio-culturelle des couleurs en utilisant leur connotation inconsciente, structuration formelle selon les principes d’analyse de la théorie de Gestalt,

 associations verbo-motrices spontanées, évoquées et évocatrices. Synthèse et intégration avec les données complémentaires (questionnaire de santé psychosomatique, représentation des sensations corporelles eet psychiques du thérapeute, bilan clinique classique). Formule optimale : Applications cliniques et présentations de cas sous contrôle/supervision prévues pendant une période de formation/initiation (Séminaire II).


5 Le mot « action » avec ces connotations philosophiques est utilisé selon Aristote dans son concept de mouvement : action est composée par dynamos et énergie en mouvement, tandis que l’entéléchie est la grâce en arrière fond de chaque thérapie réussie.

 

 

 

MÉTHODES PÉDAGOGIQUES en Formation Action de séminaires6
Implication personnelle et Alternance de temps de travail individuels et groupaux, utilisation du système ΨMetaplan modifié.
Reprise verbale en groupe des expériences vécues et des pratiques professionnelles en modalité Balint. Apports informatifs avec support audiovisuel. Débat-discussion.
Durée : une journée ou un weekend

A vendredi 09 :00 – 17 :00

B. vendredi 17 :00 – 21 :0 et Samedi 09 :00 – 17 :00 ou

B. Samedi 09 :00 – 18 :00 (éventuellement dans un cadre de formation permanente accrédité).

 

Le Matériel va êtremise à disposition.

 

INTERVENANT pour séminaire
Wolfgang RAPP, Professeur Agrégé de Médecine Interne (émérite de l’Université de Heidelberg). Membre Ordres des médecins français et allemand. Diplômé en Psychologie, Psychothérapeute et Psychanalyste (accrédité ordre des Médecins allemands) formé à Heidelberg, Stuttgart, Zürich, Paris et Stanford, USA. Membre du conseil administratif de l’Institut Psychanalyse & Management (France). Directeur scientifique Association Formation Action AFA, (Prés. G. Trépo, HEC, France

Chargé des cours DESU Psychosomatique, Co-directeur Prof. J.B. Stora, Université Pierre et Marie Curie, Paris. Membre honoraire Association Psychosomatique Intégrative fr. (Prés. J.B Stora). Accrédite Leader Groupe Balint, SMB. fr  


Expertises

1. Prof. W. Sehringer, Université de Heidelberg meilleur expert en dessins diagnostique (en allemand)
2. Prof. Zoltan Vass, Université Budapest, « meilleur méthode actuellement disponible »

3. Docteur Augeraud, Psychiatre et comportemenaltise, CHPPau.

 4. Judith Alvernaz-Nagy, PhD. New Mexico (application du JC en Hongrie, Allemagne, USA)

6 Une dizaines de séminaires de formation action ont été organisés en France, Allemagne, Budapest et Albuquerque, USA

 

Commentaires  et observations

Le JC est basée sur plusieurs principes épistémologiques

1. La Sémiotique bio- médico-psychologique (Jacob et Thure von Uexküll) : avant la langue il y a le symbole. Le symbole en psychologie et médecine est actuellement négligé. Psychobiologie J.B. Stora

2. Le symbole graphique exprimé une fois en mots est soumis aux phénomènes de connotation et dénotation. Le JC est basée sur la connotation des mots associés aux couleurs (alphabète de couleurs)

3. Le JC fait partie du deuxième (nouveau) paradigme (S. Th. Kuhn) de la médecine « bio-psycho-socio-écologique et métaphysique ».

4. Le JC me permets de dire de ce qu’on ne peut pas dire. (Citation souvent exprimée par les patients)

5. Le JC s’adresse directement au subconscient et à l’inconscient (traits structurales) « Springboard to the unconsciousness »

6. La LifeLine Chart permet un accès ludique au passé refoulé ou dénié en forme d’un diagramme colorié.

7. Le JC permets de découvrir et d’éveiller la salutogénèse.

8. Le JC contient des éléments thérapeutiques et de réflexion. Preuve : Nous avons appliqué entre autre le JC lors de notre intervention AFA au CHP (avec un an de retard) aux co-victimes PTSD avec des résultats extraordinaires. Le médecin du travail (Dr Jacqueline Menaut), qui a bien voulue accepter notre aide et intervention (voir annexe AFA), a été distingué par la légion d’honneur (Octobre 2009)

9. La publication du JC sur un plan national, européen et mondial est indiquée et en préparation

10. Le JC fait partie du concept intégratif de J.B. STORA

 

Annexe Salutogénèse (approche et évocation/activation par le JC)

« Salutogénèse » signifie l'origine (gr. la genèse) de la santé (ou plutôt réservoir de sources de vie et des forces réparatrice ; S. FREUD de nos jours dirait « source de la libido en opposition du thanatos ») Le terme a été inventé par le médecin sociologue Aaron ANTONOVSKY (1923-1994) dans les années 1970 comme un antidote ou concept alternatif à la conception (américaine) de la pathogenèse lors d’une controverse paradigmatique israélo-américaine.

            Salutogénèse comme modèle de santé n'est pas un état, mais doit être comprise comme un processus, voir un investissement personnelle, en s’appuyant sur des ressources bio-psycho-socio-logiques et spirituelles.
            Aaron ANTONOVSKY a découvert ce concept en 1970, lors d’une  une enquête sur l'adaptation des femmes de différents groupes ethniques à la ménopause. Le mot « ethnique » est mal choisi car en réalité il s’agissait des survivantes de l’holocauste ou de leurs descendantes qui ont mieux supportées les malaises de la ménopause ayant survécue ou vécue transgénérationellement la souffrance extrême.

            Nous avons redécouvert la réalité de la salutogénèse pendant notre intervention au CHP de Pau après le double meurtre des deux infirmières par décapitation d’un malade mal entouré et suivi et dû à un mauvais diagnostique et pronostique. Les co-victimes les plus souffrantes – une fois assistées – (entre autre par le JC) ont générées des forces de guérisons et d’un épanouissement inattendu et inespéré.

WR 06/04/2010