• Psychosomatique Intégrative
    Pr Jean Benjamin Stora

  • Psychosomatique Intégrative
    Pr Jean Benjamin Stora

  • Psychosomatique Intégrative
    Pr Jean Benjamin Stora

  • Psychosomatique Intégrative
    Pr Jean Benjamin Stora

Copyright 2022 - Jean Benjamin Stora

Ecole Psychosomatique de la Pitié-Salpêtrière

  • Bienvenue sur le site de Jean Benjamin Stora

    Fondateur

    "Ecole Psychosomatique de la Pitié-Salpêtrière"

    " L'ÊTRE HUMAIN EST UNE UNITÉ PSYCHOSOMATIQUE" 

                                   DIPLÔME DE PSYCHOSOMATIQUE INTÉGRATIVE 

    COLLABORATION SCIENTIFIQUE AVEC:UNIVERSITÉ DE PARIS ET CRPMS (CENTRE DE RECHERCHE EN PSYCHANALYSE,   

    MÉDECINE ET SOCIÉTÉ), E.A. 3522. IHSS: INSTITUT HUMANITÉS, SCIENCES ET SOCIÉTÉS.

    EN COLLABORATION AVEC LA PROFESSEURE MAREIKE WOLF-FÉDIDA (QUI DIRIGE L'ÉQUIPE "PHÉNOMÉNOLOGIE, BILINGUISME VÉCU ET PSYCHOPATHOLOGIE FONDAMENTALE").
    COLLABORATION : "PHÉNOMÉNOLOGIE DU CORPS VÉCU ET PSYCHOSOMATIQUE INTÉGRATIVE",

    24 Juin2021: Vous pouvez vous inscrire début Mai 2022 pour la formation 2022-2023 qui commencera  ses cours en octobre 2022, nous vous ferons parvenir un dossier d'inscription et le programme des enseignements: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Nous avons créé une FORMATION DE THERAPEUTE PSYCOSOMATICIEN(NE) d'une durée de deux ans; après avoir obtenu le diplôme de la première année de cours et acquis les connaissances fondamentales en Psychosomatique Intégrative vous pouvez devenir thérapeute Psychosomaticien(ne) en suivant la formation. Il s'agit d'une nouvelle opportunité.

    L'Institut de la Société de Psychosomatique Intégrative a offert à partir de la rentrée d'octobre 2015 une formation de psychosomatique à la fois théorique et clinique et délivre le diplôme de psychosomatique intégrative, acquisition des connaissances fondamentales.

    Les droits d'inscription peuvent être financés par votre employeur (référence Datadock et QUALIOPI); Pour ce faire nous tenons à vous faire part de l'information suivante:

    L’institut de psychosomatique intégrative a commencé ses enseignements en octobre 2015 et se prépare à accueillir la huitième promotion 2021-2022.

     

    À ce jour, l’institut a accueilli 127 professionnels de la médecine, de la psychologie clinique, de la psychanalyse, de la sophrologie, de l’hypnose, de la psychomotricité, du personnel soignant comme les infirmières, les kinésithérapeutes, etc.

    Au cours des six dernières années 102 professionnels(les) ont obtenu le diplôme de psychosomatique intégrative, diplôme d’acquisition des connaissances fondamentales.

    25 professionnels(les) n’ont pas obtenu le diplôme pour des raisons tout à fait personnelles, et l’institut a maintenu des relations interpersonnelles avec ces collègues, et à leur demande, leur a fourni un certificat de présence et de participation aux cours. Ils seront toujours les bienvenus pour poursuivre leur cursus.

    Au total sur six ans il y a eu 80,3 % de réussite et d’attribution de diplômes de psychosomatique intégrative.

    LE TITRE DE THÉRAPEUTE PSYCHOSOMATICIEN(NE) S'OBTIENT APRÈS LE SUIVI DE LA FORMATION DE PSYCHOSOMATICIEN(NE) D'UNE DURÉE DE DEUX ANS APRÈS LE PREMIER DIPLÔME, SOIT AU TOTAL TROIS ANNÉES D'ÉTUDES SI VOUSVOULEZ DEVENIR THÉRAPEUTE PSYCHOSOMATICIEN(NE); DANS LE CAS CONTRAIRE VOUS OBTENEZ UN DIPLÔME AU TERME DE LA PREMIÈRE ANNÉE D'ÉTUDE. COÛT DE L'ENSEIGNEMENT DE PREMIÈRE ANNÉE: 900€.

    DEPUIS LE 17 AOÛT 2020, VOUS POUVEZ VOUS FAIRE FINANCER PAR VOTRE ORGANISME PROFESSIONNEL PUISQUE NOUS SOMMES À PRÉSENT RÉFÉRENCÉ SUR DATADOCK ET QUALIOPI.

    Information importante: Je tiens à rappeler que depuis le début du mois d'Octobre 2015 nos enseignements ont lieu dans le cadre de l'Institut de Psychosomatique Intégrative de la Société de psychosomatique Intégrative. Ils ne se dérouleront plus à la faculté de Médecine de la Pitié-Salpêtrière, UPMC, Paris 6. Le Du de psychosomatique Intégrative y avait été créé par J.B.Stora en 2005. 

     

    NOUVELLE PUBLICATION D'UN LIVRE SUR LA PSYCHOSOMATIQUE INTÉGRATIVE PAR

    JEAN BENJAMIN STORA, CI-DESSOUS PRÉSENTATION DU LIVRE publié en mars 2021:

    « L’être humain est une unité psychosomatique »

    « Toutes les maladies sont psychosomatiques » (Librinova, 2021)

    Que faire face aux maladies et au corps malade ? Jusqu’à nos jours la médecine allopathique ou des médecines complémentaires pouvaient répondre à cette question, mais en partie seulement. Soigner le corps en ignorant l’existence des défenses de l’esprit ainsi que l’environnement de vie des patientes des patients ne peut conduire qu’à des soins incomplets. On ne comprend pas bien souvent les raisons des récidives et des rechutes ! Les défenses de l’esprit ou système psychique aux côtés des défenses du système immunitaire permettent à un être humain de mieux faire face à la maladie et de mieux se soigner. Nous devons exclure l’idée que l’esprit peut causer des maladies, il peut y participer sûrement mais pas en être la cause. On doit toujours s’interroger sur la vie des êtres humains actuelle et passée pour comprendre de façon globale l’être humain, qui est, selon le nouveau paradigme que je propose, « une unité psychosomatique ». Je propose aussi que le rôle maternel du thérapeute aide à développer le système psychique qui, pour des raisons traumatiques ou carentielles, n’a pas réussi à se former ou très incomplètement. Cet ouvrage propose une nouvelle approche pour soigner les patientes et les patients : la Psychosomatique Intégrative interreliant le modèle Alpha de la Psyché, la Médecine et les Neurosciences.

    Les thèmes abordés dans cet ouvrage sont les suivants : Qu’est-ce que la psychosomatique intégrative ? Nouvelle approche des relations corps – esprit ; Les images du corps en psychosomatique intégrative, relations au corps et aux maladies ; Stress et risques psychosociaux, la naissance de la psychosomatique intégrative ; L’expérience de mort imminente ; Nouvelle approche de la sexualité féminine ; Le modèle neuro psychosomatique, l’Alpha de la Psyché ; Recherches épidémiologiques en psychosomatique intégrative (cancer du sein, etc.).

    https://www.librinova.com/librairie/jean-benjamin-stora/letre-humain-est-une-unite-psychosomatique

     
    CI-DESSOUS UN ARTICLE QUE J'AI PUBLIÉ DANS « PSYCHOLOGIE MAGAZINE ».

    Pourquoi a-t-on oublié la santé psychologique des Françaises et des Français ? Que faire dans la solitude du confinement ? Le point de vue d’un psychosomaticien.

    Nous comprenons fort bien le confinement et les mesures prises pour sauvegarder la santé de nos compatriotes. Mais il y a un oubli considérable qui se révèle dans les déclarations des autorités de notre pays : on ne conserve que les « activités dites essentielles » pour la survie des êtres humains et on instaure le confinement pour éviter la propagation du coronavirus. La vie de nos compatriotes en est réduite à leur santé somatique !

    Ces mesures sont tout à fait compréhensibles, mais les autorités ont complètement oublié la dimension psychologique de nos compatriotes. Comment les êtres humains vont-ils vivre pendant deux semaines ou plus un confinement à leurs domiciles, privés de toutes les ressources que je considère comme essentielles mais dont les pouvoirs publics ne tiennent pas compte. Je considère comme essentielles en dehors des besoins fondamentaux pour assurer la survie du corps, les activités culturelles, spirituelles, sportives, et autres. La culture est aussi essentielle que l’alimentation. Je pose toujours la question à mes patients : « quelles sont vos ressources qui vont vous permettre de faire face à votre maladie ? ». Personne ne réfléchit au niveau gouvernemental au cloisonnement des êtres humains dans des espaces limités. Que vont-ils faire ? Comment passer une journée entière ? Que fait-on des conflits interindividuels ? Que fait-on des symptômes qui progressivement vont envahir l’espace psychique de nos compatriotes en détresse : dépression, angoisse, etc. ; nous savons que la consommation d’antidépresseurs et d’anxiolytiques est très élevée dans notre pays. Comment vivre une guerre contre un ennemi invisible ? Il est temps de se poser la question du bien-être, de la santé psychologique et de la survie de nos compatriotes.

    Est-ce ainsi que le gouvernement veut apporter des solutions ? Il semble que le Comité Scientifique ne comprenne aucun représentant de la dimension psychique des êtres humains. Il serait fondamental qu’à côté de nos confrères médecins, il puisse y avoir « les soignants de l’esprit » à savoir des psychiatres, des psychanalystes, des psychologues cliniciens, et autres soignants de la vie psychique. Pourquoi avoir oublié cette dimension en ne privilégiant que le corps ? En psychosomatique j’ai avancé voici de très nombreuses années le paradigme suivant : l’être humain est une unité psychosomatique. J’ai été témoin pendant de trop nombreuses années à l’hôpital de l’ignorance de la relation de l’esprit et du corps ce qui me désole profondément.

    À nouveau face un ennemi invisible, les autorités continuent de privilégier le corps en oubliant les capacités de résistance mentale qui sont aussi importantes que les capacités de résistance du système immunitaire. On oublie que système psychique et système immunitaire sont profondément interreliés

    Il est temps que cet oubli soit réparé et que les autorités publiques proposent à nos compatriotes des solutions pour qu’ils puissent traverser avec courage et plus sereinement, sans angoisse, cette difficile période de notre histoire.

    Que faire alors pour vivre et survivre à cette épreuve du confinement ? On en revient à la problématique de mes patients malades à l’hôpital à qui je pose des questions pour évaluer leur capacité de défense : « quelles sont vos ressources dans l’épreuve que vous traversez ? » Nous devons comprendre que face à la maladie l’énergie somatique et l’énergie psychique sont mobilisées pour défendre le corps et l’esprit. En m’interrogeant avec mes patients et mes patientes sur leurs ressources, nous évaluons les possibilités de distraire cette énergie de l’organe ou de la fonction malade pour l’utiliser à d’autres fins. En psychosomatique nous sommes toujours du côté de la vie, et nous encourageons nos patients à rester en vie.

    Dans l’épreuve que nous traversons collectivement, nous sommes une population en bonne santé à l’exception de quelques milliers de cas de nos compatriotes qui souffrent de l’atteinte du coronavirus, et qui, pour la plupart, je préfère dire pour la grande majorité seront guéris. Nous ne sommes pas comme nos ancêtres du lointain passé atteints par l’épidémie de choléra ou l’épidémie de peste avec des taux de mortalités importants. Mais nous avons cette épreuve de vivre seuls (es) avec nous-mêmes et avec nos familles pendant une période dont nous ne connaissons pas la durée. Nous sommes alors guettés par la dépression, l’angoisse et de possibles somatisations. Comment pouvons-nous faire face ? Quelles sont nos ressources ?

    Je pense très sincèrement que vous les connaissez car le Web offre énormément de possibilités : jeux vidéos , jeux de groupe accompagnés de questions, les offres ne manquent pas en la matière. Il n’est pas non plus interdit de lire des ouvrages de votre choix, de regarder la télévision, d’avoir des activités spirituelles que j’encourage fortement car celles-ci peuvent ramener en vous le calme, la sécurité et le sentiment profond d’être à l’abri. Une activité spirituelle permet d’élever le niveau de défenses mentales. Nous pouvons y ajouter toutes les techniques pour ramener le calme : méditation, sophrologie, etc. Il est aussi important car nous aurons beaucoup d’énergie vitale somatique et psychique à utiliser, et que les activités ci-dessus ne sont pas suffisantes pour décharger un quantum élevé d’excitations. Pour ce faire une activité physique est nécessaire, et marcher est fortement encouragé. La décharge dans des activités physiques permet au corps d’évacuer toutes les tensions que le système psychique ne peut pas prendre en charge.

    Dans le cas où vous serez en difficulté, il est préférable de recourir à une aide thérapeutique qui pourra vous soutenir pour traverser cette douloureuse épreuve. Pratiquement tous les collègues et toutes les collègues, psychiatres, psychanalystes, psychologues et autres, ont modifié leurs pratiques et peuvent s’entretenir au téléphone ou sur Skype avec vous. Il est important de ne pas sombrer dans la dépression qui peut ouvrir la voie à des somatisations.

    Voilà le chemin à prendre pour pouvoir dépasser cette épreuve contre un ennemi invisible. À cet égard, jusqu’à aujourd’hui, nous n’avons pas suffisamment réfléchi aux moyens de défense. Je vous ai proposé ci-dessus plusieurs chemins pour diminuer votre stress du confinement et pour engager votre énergie vitale dans un certain nombre de possibilités. Suivez le chemin, Bon courage.

    Pr. Jean Benjamin Stora

    Psychosomaticien Psychanalyste

    Ancien co-Directeur Diplôme de Psychosomatique

    Faculté de Médecine de la Pitié-Salpêtrière


    Dans la catégorie "Publications" vous pouvez consulter la Méthode d'Evaluation de la Santé Psychosomatique. 

    LE MODÈLE ALPHA DE LA PSYCHE

    La psychosomatique Intégrative est une nouvelle discipline établissant des relations entre un nouveau modèle Psychanalytique des phases archaïques et prégénitales du développement humain, La Médecine et les Neurosciences. Le modèle psychanalytique classique de la métapsychologie est un modèle de la problématique génitale œdipienne, c'est-à-dire l'oméga de la psyché.

    Février 2019

    information très importante: La première promotion composée de médecins (généralistes et spécialistes), de psychothérapeutes (psychiatres, psychanalystes, psychologues cliniciens, sophrologues, hypnothérapeutes) au nombre de 21 participants et participantes a commencé à suivre les enseignements de l'Institut de Psychosomatique Intégrative le 5 octobre 2015. Les participants étrangers (allemand, suisse, libanais et canadien) constitutent le tiers de la promotion.  

    L'institut a accueilli  une sixième promotion en octobre 2020 : elle comprend 39 particpantes et participants.

    L'Institut de la Société de Psychosomatique Intégrative a offert à partir de la rentrée d'octobre 2015 une formation de psychosomatique à la fois théorique et clinique et délivre le diplôme de psychosomatique intégrative, acquisition des connaissances fondamentales. Le titre de Thérapeute Psychosomaticien(ne) s'obtient après le suivi de la formation de Psychosomaticien(ne) d'une durée de deux ans après le premier diplôme, soit au total trois années d'études si vousvoulez devenir thérapeute psychosomaticien(ne); dans le cas contraire vous obtenez un diplôme au terme de la première année d'étude. Coût de l'enseignement de première année: 900€.

    NOUS AVONS DÉPOSÉ UN DOSSIER POUR LA VALIDAITON DES ACQUIS PROFESSONNELS ET DE L'EXPÉRIENCE EN VUE D'OBTENIR LE TITRE PROFESSIONNEL DE PSYCHOSOMATICIEN; CONSULTEZ LE DOCUMENT SITUÉ À LA FIN.

                       MODALITES Pédagogiques:

    1. L'enseignement se fait à distance non présentiel : le cours général par visioconférence  sur Internet; ce cours est enregistré et vous pouvez le revoir autant de fois que vous le souhaitez;

    2. Les ateliers cliniques par groupe de 7 à 10 participants ont lieu une fois par mois pendant deux heures en utilisant Skype. Les enseignants peuvent s'entretenir directement avec tous les membres du groupe pour leur formation.

    Nous avons aussi un blog fermé sur nos sites afin que vous puissiez poser des questions et que nous puissions y répondre. Lorsque vous prendrez contact avec nous la première fois nous aurons un entretien téléphonique individuel.

    Le corps professoral est composé de 17 médecins, de deux spécialistes de neurosciences et de 4 enseigants de psychosomatique (théorie etclinique). (voir liste enseignants)

    Vous pouvez dès à présent écrire au Pr. Jean Benjamin Stora par le biais du "contact de ce site".

    Une brochure contenant le détail des enseignements ainsi que les tarifs de cette formation qui s'étendra sur toute l'année 2021-2022 soit au total sur 10 mois peut vous être communiquée à votre demande.

    Continuez d'écrire à J.B.Stora pour vous inscrire.

    L'homme est une unité psychosomatique.

    Qu'est-ce que la "Psychosomatique intégrative" ?

    La Psychosomatique Intégrative  a d'abord été enseignée à l'Université de Paris 8 puis à la Faculté de Médecine de La Pitié-Salpêtrière d'octobre 2006 à juillet 2015 dans le cadre du Troisième Cycle d'études et de la Formation Permanente de l'Université de Paris 6 (Pierre et Marie Curie) (cf. description du diplôme).

    A partir d'octobre 2015 cet enseignement a lieu dans le cadre de l'Institut de Psychosomatique Intégrative.

    Il s'agit de proposer, en ce début du XXI° siècle, dans ce diplôme professionnel, une nouvelle approche scientifique de la psychosomatique: LA PSYCHOSOMATIQUE INTEGRATIVE, au carrefour de la psychanalyse (dimensions archaïques et prégénitales du psychisme, de la médecine, et des neurosciences en se référant aux nouvelles disciplines telles que la psycho-neuro-immunologie, la psycho-neuro-endocrinologie, la neuro-psychanalyse, etc.

    Cette nouvelle approche constitue une rupture avec les approches psychosomatiques traditionnelles, à savoir la psychosomatique d'inspiration psychanalytique et la psychosomatique d'inspiration médicale.
    C'est une nouvelle approche des malades et des maladies, s'éloignant de la psychogénèse des maladies et de l'organogénèse des maladies (cf. Histoire de la psychosomatique). Nous voulons remettre en question les croyances dans la prédominance de l'esprit sur le corps (psychogénèse) ou la prédominance du fonctionnement des organes (organogénèse) pour comprendre et soigner les malades et les maladies.
    Cette nouvelle discipline intègre, pour ce qui est du système psychique, le modèle de fonctionnement psychique de la métapsychologie des phases archaïques et prégénitales (M. Klein Winnicott, Bion, Spitz, Stern, ..), et pour les autres systèmes, les découvertes les plus récentes concernant le fonctionnement biologique et les approches les plus récentes récentes des neurosciences.
    Cette formation insiste sur la nécessité d'aborder les patients somatiques dans leurs dimensions biologiques, psychologiques, et neuronales en les replaçant dans leur contexte familial et professionnel, pour faciliter l'établissement du diagnostic et des soins thérapeutiques.

    "L'homme est une unité psychosomatique" (Jean Benjamin Stora); cette unité est un système de systèmes en référence aux approches scientifiques de Ludwig von Bertalanffy qui constitutent le fondement scientifique  de la nouvelle discipline.

    Ce système complexe comprend: le système psychique, le système nerveux central, le système nerveux autonome, le système immunitaire et le génome" (J.B.Stora, cours sur les processus de somatisations, 2006-2008)
    Il s'agit d' interrelations dynamiques entre ces 5 systèmes dont il faut étudier les différents états, les différents équilibres et déséquilibres.
    L'être humain est un système ouvert dissipatif  d'énergie (Ilya Prigogine) et non pas un système clos comme le supposait Sigmund Freud au 19° siècle qui s'était référé à la deuxième loi de Carnot pour donner un fondement scientifique à son concept métapsychologique de "point de vue économique" (énergie libre et énergie liée); nous actualisons ainsi  l'approche freudienne faisant référence au deuxième principe de la thermodynamique, c'est à dire la loi de l'entropie dans un système fermé. Nous proposons de substituer à la proposition freudienne les propositions scientifiques contemporaines faisant référence aux êtres humains comme "des systèmes ouverts dissipatifs d'énergie". L'être humain ne fonctionne pas sur le plan économique comme un moteur à explosions !

    L'énergie métabolique et l'énergie psychique, dans le cas de maladie, sont absorbées par la fonction ou l'organe malade. Dans le cadre de la thérapie psychosomatique, il est important, progressivement, d'aider le patient ou la patiente a investir progressivement son énergie afin d'affaiblir l'attaque de la maladie. La patiente ou le patient peuvent réinvestir leurs énergies, avec l'aide des thérapeutes, dans différentes activités : activités physiques, familiales, sociales, politiques, créatives, etc. Le thérapeute psychosomaticien ou psychosomaticienne, peut considérablement aider les patients et patientes à retrouver, de façon complémentaire aux traitements médicaux, un équilibre homéostatique.

     

    INSTITUT DEPSYCHOSOMATIQUEINTEGRATIVE IPSI

    Certification de Psychosomaticien (ne) par la VAE

    Ce dispositif permet l'obtention de tout ou partie d'une certification (diplôme, titre à finalité professionnelle ou certificat de qualification professionnelle) sur la base d'une expérience professionnelle salariée ou non salariée (profession libérale, commerçant, collaborateur de commerçant, agriculteur ou artisan...) et/ou bénévole (syndicale, associative) et/ou volontaire. Cette expérience, en lien avec la certification visée, est validée par un jury. Les certifications, enregistrées au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP), sont accessibles par la VAE.

    La certification visée

    Psychosomaticien (ne) intégratif (ive )

    Les conditions de recevabilité de la demande des candidats

    Les conditions de recevabilité de la demande sont les conditions légales, à savoir

    Etre titutlaire d’un diplôme Bac + 3 et 2 années d’expérience dans un des métiers aux compétences visées par la certification, exemples : 

    Psychologue, Psychiatre,  Psychanalyste, métiers d’accompagnement thérapeutique : Sophrologue, etc

    Médecin Généraliste ou spécialiste, Para médicaux : kinésithérapeute, infirmière(er), ostéopathe, etc , 

    La description de la procédure de VAE

    La procédure de VAE se décompose en trois phases:

    1. La phase de recevabilité

    Elle est destinée à valider les aspects administratifs de la demande et à présenter le cadre de la procédure.

    Le livrable correspondant est le dossier de recevabilité. Le dossier de recevabilité rempli est adressé – complété et accompagné des documents demandés- à l’IPSI Institut de Psychosomatique Intégrative accompagné d'un règlement de 150 €. Si votre dossier répond aux critères de recevabilité, vous recevez alors de l'Institut de Psychosomatique Intégrative un dossier de VAE et vous vous acquittez d'un règlement de 750 €. Ce qui signifie que les coûts d'examen du dossier de recevabilité (soit 150 €) sont déductibles du coût total de la démarche de VAE (soit 900 €).

    2. La phase de rédaction

    Le postulant doit, accompagner ou non en fonction de son choix, écrire le récit circonstancié de l’expérience ou des expériences choisies pour démontrer qu’il possède effectivement les compétences présentées dans les référentiels de la certification.

    Il doit également étayer son dossier de tout ou partie des éléments de preuve qui sont donnés à titre indicatif.

    3. La soutenance devant le jury

    Lorsque le candidat est prêt, dans un délai toutefois n’excédant pas un an après l’accord de recevabilité, il est invité à soutenir son dossier devant un jury composé de trois professionnels. Cette soutenance, d’une durée de 30 minutes est complétée par l’exposé d’un cas clinique de patient ou de patiente

    Phase              

    Objectifs  

    Moyens

    Information

    Recevabilité

     

    Valider la recevabilité administrative de la demande

    Et de sa recevabilité

    Orienter le/la candidat (e) si besoin vers un autre titre ou diplôme

    Proposer un accompagnement  

    Identifier le mode de financement

    Information        individuelle        ou

    collective

    Entretien individuel

    Documents

    Dossier de recevabilité pièces administratives         (diplômes, bulletin de salaire, contrat de travail, attestation, Etc)

    Rédaction du dossier

    Constituer le dossier de VAE

    1.      Rédaction d’un document (environ 30 pages) visant à restituer ses activités et les mettre en relation avec les compétences du titre visé.

    2.      Collecter les éléments de preuve qui vont étayer les dires. S’entrainer à la soutenance orale

    Si un accompagnement est choisi

    Entretiens de suivi personnalisés

    Documents : dossier des éléments de preuves

    Soutenance

    Soutenir le dossier devant un jury composé de trois professionnels en activité (1 heure)

    Présenter un cas clinique de patient (e) issu de la pratique durée 30 minutes)

    DOSSIER + PREUVES

    EXPOSE ORAL ILLUSTRE

    MISE EN PRATIQUE

       

    Les éléments de preuves sur lesquelles se base le jury

    Bilan quantitatif et qualitatif exhaustif des actions menées durant les 2 années d’expérience retenues pour prétendre à la V.A.E.: nombre de personnes suivis, les objectifs visés et les résultats obtenus.

    Attestation des formations suivies.

    Connaissance les concepts de métapsychologie psychosomatique et psychanalytique des différents auteurs et courants scientifiques (S. Freud, M. Klein, Bion, Roussillon, D.W.Winnicott, Daniel Stern, Bernard Golse, André Green, Jean Benjamin Stora …)

    Approche anatomique et fonctionnel du système nerveux central

    Capacité à identifier, analyser et classer les risques somato -psychique

    En cas de validation partielle

    1. Indiquer les blocs (activités, compétences..) composant la certification

    Les blocs de compétences composant la certification sont ceux indiqués dans le référentiel

    1. Préconisations que donnera le jury pour des contrôles complémentaires

    En cas de validation partielle le jury préconise une action spécifique à entreprendre et le suivi d’une ou des plusieurs U.V. de formation complémentaire, ainsi qu’une supervision individuelle par un ou une des superviseurs de la S.P.I. (Société de Psychosomatique Intégrative).

    Les tarifs de la VAE

    Le tarif de 900 € par personne bénéficiaire comporte le traitement du dossier de recevabilité (soit 150 €), l'analyse du dossier d'expérience, les U.V. obligatoires et la soutenance devant un jury de trois professionnels en psychosomatique intégrative.

    Ce tarif n'intègre pas un accompagnement individualisé.

  • Publications

    Publications

    Nouvelle au 19 Janvier 2016; Publication en février 2016 de la 9ème édition du Que sais-je ? sur le STRESS.

    ****************************************************************************************************

    La nouvelle approche de la psychosomatique : 9 cas cliniques, par Jean Benjamin Stora

    Parution fin mars 2013, le lecteur peut ainsi suivre au travers de neuf histoires le déroulement psychothérapique de patients somatiques grâce à la nouvelle approche clinique développée depuis 1993 à la Pitié-Salpêtrière.

                          


    La psychosomatique intégrative est une nouvelle approche pour expliquer les maladies et les relations des malades à leurs troubles.
    Pourquoi intégrative ? Cette nouvelle discipline fait appel à la psychanalyse, à la médecine et aux neurosciences, et non plus uniquement à la psychanalyse qui a inspiré les approches psychosomatiques à ce jour.
    Comment comprendre une maladie en n.’analysant que le psychisme ? Comment comprendre les malades si l’on ne prend en considération que ses variables biologiques ?

    L’esprit est-il responsable de troubles hypocondriaques selon certaines croyances médicales ? Les problèmes ne sont-ils pas plus complexes ? Le tout psychanalytique ou le tout médical éloigne les praticiens de la compréhension des malades et des maladies.

    Pour la psychosomatique intégrative le psychisme ou l’esprit participe plus ou moins grandement à toutes les maladies, grâce aux progrès des recherches en neurosciences, et en biologie des 20 dernières années qui ont permis de découvrir de nombreux mécanismes biologiques et génétiques des relations entre le système nerveux central et les autres systèmes composant l.’unité psychosomatique humaine, il est maintenant possible de mieux expliquer les maladies et de soigner les malades dans leurs relations

    aux maladies. Cet ouvrage présente neuf cas illustrant cette nouvelle approche ; il propose aussi une explication des effets d.’une relation thérapeutique sur la constitution ou le renforcement de nouveaux réseaux neuronaux grâce à la plasticité neuronale. Il est temps de comprendre que la psychanalyse et autres psychothérapies ont des effets sur les différents systèmes biologiques composant le corps humain.

    Illustration : Gustav KLIMT

    Jean Benjamin Stora est psychanalyste et psychosomaticien, consultant de psychosomatique au CHU La Pitié-Salpêtrière (service d.’endocrinologie). En 2006, il a créé le Diplôme Universitaire de « Psychosomatique intégrative, Psychanalyse, Médecine et Neurosciences » et il le codirige à la Faculté de Médecine, UPMC, Paris 6, Pierre et Marie Curie. Il a présidé l.’Institut de Psychosomatique « Pierre Marty » de 1989 à 1992 et la Société française de Médecine Psychosomatique de 2000 à 2002. Il est l.’auteur de nombreux ouvrages :

    Le Stress, PUF (8e éd. 2010), Quand le corps prend la relève, O. Jacob (1999, rééd. 2011), Vivre avec une greffe, accueillir l.’autre, O. Jacob (2005), Neuropsychanalyse. Controverses et dialogues, MJW Fédition, 2011.

     

  • REVUE SPI n°1à10

      

    PSYCHOSOMATIQUE  INTÉGRATIVE

    Psychanalyse   médecine   neurosciences

    revue de la societe de psychosomatique integrative

    qu'est-ce que la psychosomatique intégrative ?

    N° 1

    2015

    Comité de RÉdaction et de lecture

    Rochdi Baklouti, Laurence Blanchar-Peretti, Valérie Bonnini-Davout, Benoît Depreux, Geneviève Desloges, Stéphane Flamant, Anne Héron, Jean Benjamin Stora, Pascale Surugue, Frédérique Tafforeau, fondateurs de la revue de psychosomatique intégrative en janvier 2014.

    comité scientifique

    Pr. Laurent Beaugerie, service de gastro-entérologie, GHU St Antoine

    Pr. Marc-Olivier Bitker, chef du service d'urologie, La Pitié-Salpêtrière, Directeur du DU de Psychosomatique intégrative, Faculté de Médecine , Paris VI

    Dr. Philippe Giral, PH, service d'endocrinologie, La Pitié-Salpêtrière

    Anne Héron,  Docteur en Neurosciences, Enseignant-chercheur HDR en Physiologie Humaine, Université Paris Descartes

    Dr. Karim N'Diaye, Institut du cerveau et de la moelle épinière / Brain & Spine Institute, Paris, GHU La Pitié-Salpêtrière

    Pr. Jean Benjamin Stora, psychanalyste psychosomaticien, co-Directeur DU de Psychosomatique intégrative, La Pitié-Salpêtrière

    Michael Stora,Psychologue clinicien, Psychanalyste, Psychosomaticien, expert enfants et adolescents addiction jeux-vidéo, Président fondateur de l'Observatoire des Mondes Numériques, co-Directeur DU de Psychosomatique intégrative, La Pitié-Salpêtrière

    Dr . Pascale Surugue, gynécologue sénologue

    Pr. Wolfgang Rapp, psychanalyste, professeur émérite de Psychosomatique, Université de Heidelberg

    Frédérique Tafforeau, Docteur en biologie cellulaire et moléculaire, praticienne en psychosomatique intégrative et homéopathie uniciste.

    Instructions aux auteurs

    Les manuscrits et la correspondance concernant la revue doivent être adressés par courrier à l'adresse du siège de la Société de Psychosomatique Intégrative : 68, rue Hallé, 75014 Paris, France ou par e-mail à: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Chaque numéro est édité par un responsable de la rédaction qui en prend la responsabilité et propose les textes à publier au comité de rédaction et de lecture. La rédaction d'un numéro peut être aussi confiée à un auteur scientifique appartenant à un des trois domaines de référence de la psychosomatique intégrative, après accord du comité de rédaction et de lecture.

    On peut également se donner pour objectif de réaliser, pour le plus grand nombre de numéros, c’est à dire chaque fois que cela est possible, une interview d’un scientifique d’un des trois domaines de référence de la psychosomatique intégrative. proposition de Frédérique Tafforeau

    La psychosomatique intégrative est fondée sur le modèle des interrelations dynamiques entre les cinq systèmes et fait appel à toutes les recherches passées, présentes et futures de la Psychanalyse, de la Médecine et des Neurosciences. Le système psychique dans son interrelation avec les cinq systèmes est exposé dans les ouvrages et le polycopié de J.B.Stora.Les articles doivent être présentés accompagnés d'un résumé et de mots-clefs en français et en anglais.

    SOMMAIRE DU NUMERO 1

    responsable de la rédaction de ce numéro: Jean Benjamin Stora

    Présentation des auteurs

    Critique des livres et des revues

    Sommaire

    SOMMAIRE DU NUMERO 1. 3

    Marc-Olivier Bitker - Médecine et Psychosomatique intégrative au XXI° siècle. 4

    Jean Benjamin Stora - QU'EST-CE QUE LA PSYCHOSOMATIQUE INTEGRATIVE ? Fondement épistémologique d’une future science "Psychosomatique intégrative". 5

    Pascale Surugue - La psychosomatique intégrative en pratique quotidienne lors d’une consultation de  gynécologie médicale. 32

    Frédérique Tafforeau, "De la génétique à l’épigénétique, du déterminisme à l’individuation, Importance de la vie embryonnaire foetale sur la mise en place de ligne de vulnérabilité (aspect moléculaire)". Quelle relation avec la psychosomatique intégrative ?. 35

    Anne Héron PSYCHOSOMATIQUE ET TROUBLES ADDICTIFS : DIAGNOSTIC INTEGRATIF A L’HOPITAL. 81

    Rochdi BAKLOUTI,     « Quand le corps prend la relève », Cas d'une céphalée de tension. 99

     

     

    COMITE DE RÉDACTION ET DE LECTURE 

    Rochdi Baklouti, Laurence Blanchar-Peretti, Valérie Bonnini-Davout, Benoît Depreux, Geneviève Desloges, Stéphane Flamant, Anne Héron, Jean Benjamin Stora, Pascale Surugue, Frédérique Tafforeau, fondateurs de la revue DE PSYCHOSOMATIQUE INTEGRATIVE EN JANVIER 2014.

    COMITE SCIENTIFIQUE

    Pr. Laurent Beaugerie, service de gastro-entérologie, GHU St Antoine

    Pr. Marc-Olivier Bitker, service d'urologie, La Pitié-Salpêtrière

    Dr. Alain Carrié, Directeur du laboratoire d'épigénétique, La Pitié-Salpêtrière

    Dr. Philippe Giral, PH, service d'endocrinologie, La Pitié-Salpêtrière

    Pr. Agnès Hartemann, service de diabétologie, La Pitié-Salpêtrière

    Anne Héron,  Enseignant-chercheur en Neurosciences, Docteur en Physiologie Humaine, Université Paris Descartes

    Pr. Erdelyi Ildiko, psychopathologie et psychologie clinique, psychanalyste membre de la Société

    Psychanalytique Hongroise, Université de Budapest

    Dr. Karim N'Diaye, Institut du cerveau et de la moelle épinière / Brain & Spine Institute, Paris, GHU La Pitié-Salpêtrière

    Pr. Jean Benjamin Stora, psychanalyste psychosomaticien, co-Directeur DU de Psychosomatique intégrative, La Pitié-Salpêtrière

    Michael Stora, Psychologue clinicien, Psychanalyste, Psychosomaticien, expert enfants et adolescents addiction jeux-vidéo, Président fondateur de l'Observatoire des Mondes Numériques, co-Directeur DU de Psychosomatique intégrative, La Pitié-Salpêtrière

    Dr. Pascale Surugue, gynécologue sénologue

    Pr. Wolfgang Rapp, psychanalyste, professeur émérite de Psychosomatique, Université de Heidelberg Frédérique Tafforeau, Docteur en biologie cellulaire et moléculaire, praticienne en psychosomatique intégrative et homéopathie uniciste.  

    Les manuscrits et la correspondance concernant la revue doivent être adressés par courrier à l'adresse du siège de la Société de Psychosomatique Intégrative : 68, rue Hallé, 75014 Paris, France ou par e-mail à: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

     

     

    SOMMAIRE DU NUMERO 2

    Responsable de la rédaction de ce numéro: Jean-Jacques Maurice

    Comité de lecture Rochdi Baklouti, Valérie Bonnini-Davout, Benoît Depreux, Stéphane Flamant, Jean-Benjamin Stora, Myriam Valicon.

    Sommaire …………………………………………………………………3

    Présentation de ce numéro………………………………………………...4

    Jean Benjamin Stora – Stress et Risques Psychosociaux…………………5

    Jean-Paul Vouiller -  Quelle est la bonne méthode pour une écoute  individuelle, active et efficace de la souffrance au travail au sein de

    l’entreprise ?...............................................................................................19 

    Jean-Jacques Maurice – Risques psychosociaux et techniques 

    de management…………………………………………………………...23

    Elisabeth Jouan – Le rôle du coach dans la maîtrise des RPS…………....40

    Pascal Boes - LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX : Objet scientifique 

    ou objet politique ?.....................................................................................54

    Bruno Rousset – Risques Psychosociaux et Sophrologie ……………….74

    Myriam Valicon - Psychothérapie de Martin : suivi psychosomatique…..87

    Annexe – Le Management toxique……………………………………….95

     

    Présentation de la Revue Nº2

     

    Les articles ont étés écrits à partir  des présentations faites par les auteurs au cours du colloque organisé par la Société de Psychosomatique Intégrative le 13 juin 2015, à l’Hôpital de la Salpêtrière à Paris.

    Leur contenu est le reflet de leurs idées et convictions. Nous savons que toute technique, en particulier comportementale,  a ses limites et que pour certaines personnes l'aide plus ou moins prolongée d'un ou d'une praticien(ne) psychanalyste est indispensable pour obtenir une solution durable. 

    Programme du colloque :

      

     

     

    SOCIETE DE PSYCHOSOMATIQUE INTEGRATIVE

    LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

    13 juin 2015

    Salle de conférences du 7ème étage du pavillon Madeleine Brès, GHU la Pitié-Salpêtrière

    14h00-14h30              Introduction - Jean-Benjamin Stora "Le  stress professionnel en France au début des années 80 du XX°siècle"

     

    14h30-15h00   Jean-Paul Vouiller -  « Le cas Hewlett Packard »

     

    15h00-15h30              Jean-Jacques Maurice – « Techniques de Management et RPS » 

    15h30-16h00   Elisabeth Jouan – « Le rôle du coach dans la maîtrise des 

                                        RPS »

    Pause 15 minutes

    16h15-16h45  Pascal Boes – « les RPS, un objet interdisciplinaire? » 

           

    16h45-17h15  Bruno Rousset – « Sophrologie et RPS »

    17h15-17h45 

    Myriam Brun-Valicon – « Le cas d'un patient suivi sur longue période » 

    17h45-18h15  

    Conclusion et questions  au panel constitué de tous les intervenants.

    PSYCHOSOMATIQUE  INTÉGRATIVE

    Psychanalyse   médecine   neurosciences

    revue de la societe de psychosomatique integrative

        

    ETUDES ÉPIDÉMIOLOGIQUES EN

    psychosomatique intégrative

    Numéro spécial

    2018

     

     

    Comité de RÉdaction et de lecture

    Rochdi Baklouti, Laurence Blanchar-Peretti, Valérie Bonnini-Davout, Benoît Depreux, Geneviève Desloges, Stéphane Flamant,  Anne Héron, Jean Benjamin Stora, Pascale Surugue, Frédérique Tafforeau

    Fondateurs de la revue de psychosomatique intégrative en janvier 2014.

     

    comité scientifique

     

    • Pr. Laurent Beaugerie, service de gastro-entérologie, GHU St Antoine
    • Dr. Philippe Giral, PH, service d'endocrinologie, La Pitié-Salpêtrière
    • Anne Héron,  Docteur en Neurosciences, Enseignant-chercheur HDR en Physiologie Humaine, Université Paris Descartes
    • Dr. Karim N'Diaye, Institut du cerveau et de la moelle épinière / Brain & Spine Institute, Paris, GHU La Pitié-Salpêtrière
    • Pr. Jean Benjamin Stora, psychanalyste psychosomaticien, ancien co-Directeur DU de Psychosomatique intégrative, La Pitié-Salpêtrière, Responsable enseignements de l’Institut de Psychosomatique Intégrative
    • Michael Stora,Psychologue clinicien, Psychanalyste, Psychosomaticien, expert enfants et adolescents addiction jeux-vidéo, Président fondateur de l'Observatoire des Mondes Numériques, ancien co-Directeur DU de Psychosomatique intégrative, La Pitié-Salpêtrière
    • Dr. Pascale Surugue, gynécologue sénologue
    • Pr. Wolfgang Rapp, psychanalyste, professeur émérite de Psychosomatique, Université de Heidelberg
    • Frédérique Tafforeau, Docteur en biologie cellulaire et moléculaire, praticienne en psychosomatique intégrative et homéopathie uniciste.

     

     

    SOMMAIRE DU NUMERO SPECIAL

    Jean Benjamin Stora

    Responsable de la rédaction du numéro spécial

    SOMMAIRE DU NUMERO SPECIAL. 3

    Présentation du  numéro. 4

    Est-il possible de quantifier les modèles de Sigmund Freud ? Est-il possible de faire des recherches épidémiologiques en Psychosomatique ?. 6

    Jean Benjamin Stora. 6

    INTRODUCTION. 7

    ÉPISTÉMOLOGIE DES MODELES DE S. FREUD ET DES MODELES DE PSYCHOSOMATIQUE D'INSPIRATION PSYCHANALYTIQUE. 10

    Le Modèle II ou Modèle Topique Global 19

    Mélanie Klein et W.R. Bion. 22

    Le Modèle de Pierre MARTY. 28

    LA CLASSIFICATION PSYCHOSOMATIQUE DE PIERRE MARTY. 54

    DIAGNOSTIC ET CLASSIFICATION PSYCHOSOMATIQUES: 66

    QUE PEUT REVELER UNE ETUDE STATISTIQUE ?. 66

    jean benjamin stora. 66

    METHODE D’ÉVALUATION  ET DE DIAGNOSTIC DE LA SANTÉ PSYCHOSOMATIQUE. 73

    Evaluation globale du risque psychosomatique. 73

    JBS-PSYSOMA- version 22. Mai 2011. 73

    THE PSYCHOSOMATIC GRID. 73

    Elaborée par J.B. STORA  de 1993 à 2011. 73

    ETUDE PSYCHOLOGIQUE DES TRANSPLANTES CARDIAQUES. 114

    Jean Benjamin   stora. 114

    Evaluation du risque évolutif du cancer du sein en médecine et en psychosomatique intégrative. 121

    Jean Benjamin Stora   Dr. Pascale Surugue. 121

    Risque Psychosomatique et Syndrome Métabolique. 137

    Étude sur le risque psychosomatique de 151 patients de la Pitié Salpêtrière (57 femmes 94 hommes) patients dans l'unité de syndrome métabolique. 137

    Jean Benjamin Stora  et  Benoît Depreux. 137


    Présentation du  numéro

    Pourquoi un numéro spécial sur les études épidémiologiques en psychosomatique

    intégrative ?

    Tout a commencé en 1980 lorsque j’ai effectué mes premières études épidémiologiques sur le stress professionnel en entreprise. J’étais alors en formation à la société psychanalytique de Paris, que j’ai terminée en 1984 pour rejoindre, à l’institut de psychosomatique, le Docteur Pierre Marty, Président fondateur de l’Ecole de Paris, créateur du courant de psychosomatique psychanalytique depuis 1960. Je souhaitais soigner des patients somatiques en recourant à la psychanalyse. Pierre Marty m’a introduit dès la première année à la « classification » qu’il utilisait pour décrire le fonctionnement psychique des patients somatiques. J’avais pour la première fois une méthode utilisant des concepts psychanalytiques, et à partir de laquelle il était possible d’effectuer une étude épidémiologique ce qui pourrait paraître étonnant pour des psychanalystes !

    Je suivais  pas à pas tout son enseignement et je décidai d’engager une importante étude sur 321 patients de notre hôpital. J’ai obtenu l’accord de Pierre Marty, et, grâce à son aide, nous avons pu établir une base de données en étudiant les fiches de cursus des patients de l’hôpital. Je rencontrais Pierre Marty le samedi après-midi et nous consacrions notre temps à étudier soigneusement les données de chaque patient. Nous avons ainsi abouti à l’étude épidémiologique du fonctionnement psychique des patients somatiques de l’hôpital de la poterne des peupliers. Cette étude a paru dans un cahier de recherche de l’école HEC dont j’avais été le doyen de 1980 à 1984. Comme l’Institut de Psychosomatique ne possédait pas de serveur informatique, j’ai pris soin en sauvegardant l’identité des patients, de conserver sur le serveur de notre école les données de tous les patients. Le cahier de recherche dans lequel parut cette première étude a fait l’objet d’une réédition en 1993, année de la disparition de mon maître et ami Pierre Marty. Ce cahier a paru quelques mois avant son décès en juin 1993.

    Nous avions fait une autre étude sur les pratiques des thérapeutes de l’hôpital de la poterne des peupliers révélant les difficultés d’établir un diagnostic à partir de la classification. À la mort de Pierre Marty, j’ai été évincé de l’Institut de Psychosomatique et je me suis rendu à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière où j’ai pu créer une consultation de psychosomatique ce qui m’a permis de poursuivre et de développer grandement mon expérience clinique. J’ai pu pendant 21 ans investiguer plus de 4000 patients souffrant de nombreuses pathologies somatiques. En tenant compte de nos réflexions avec Pierre Marty, j’ai élaboré une nouvelle classification prenante en considération les phases archaïques et prégénitales du développement psychosexuel. J’ai réintroduit la médecine et les neurosciences et, surtout, un glossaire des termes utilisés dans la classification car il semblait que cela manquait dans la classification de Pierre Marty. J’ai mis de très nombreuses années pour élaborer cette nouvelle approche à partir de laquelle j’ai commencé à effectuer les études épidémiologiques que je vous présente dans ce numéro spécial : une première étude sur les greffés cardiaques, une deuxième étude effectuée avec ma collègue le Docteur Pascale Surugue sur des patientes souffrant de cancer du sein, et enfin une étude consacrée à 151 patients du service d’endocrinologie qui abritait ma consultation. Mon collègue Benoît Depreux a effectué l’ensemble des études statistiques des patients du service d’endocrinologie.

    Voici un peu plus de cinq ans, le Dr. Pascale Surugue m’a proposé d’entreprendre une recherche sur le cancer du sein sur un échantillon de 30 patientes qui j’ai réduit à 24 ; j’ai investigué ces patientes dans les domaines psychiques, d’environnement familial socioprofessionnel et spirituel, la première année, la deuxième année et la cinquième année. J’ai utilisé la méthode d’évaluation du risque psychosomatique et établi une fiche pour chaque patiente. Les données psycho-environnementales et biologiques communiquées par les médecins et le Dr. P. Surugue ont été rassemblées dans un tableau Excel qui a fait l’objet de traitements statistiques par le Professeur Pierre Brandéis mon collègue de l’Ecole HEC. Les résultats et commentaires scientifiques figurent dans mon article original présent dans ce numéro spécial.

    Je souhaite avec ce numéro spécial apporter les preuves que des études épidémiologiques en psychosomatique intégrative sont possibles, et, encourager tous les collègues à suivre ce chemin.

    Jean Benjamin Stora, Paris, 5 Avril 2018

     

    PSYCHOSOMATIQUE  INTÉGRATIVE

    Psychanalyse   médecine   neurosciences

    revue de la societe de psychosomatique integrative

        

    APPROCHE PSYCHOSOMATIQUE DES ACOUPHENES

    Numéro 4

    2019

     

     

    Comité de RÉdaction et de lecture 2018

    André Aboulkheir, Benoît Depreux, Stéphane Flamant, Lionel Naccache, Jean Benjamin Stora,  Frédérique Tafforeau, Bruno Trumbic

     

     

    comité scientifique

     

    • Pr. Laurent Beaugerie, service de gastro-entérologie, GHU St Antoine
    • Dr. Philippe Giral, PH, service d'endocrinologie, La Pitié-Salpêtrière
    • Anne Héron, Docteur en Neurosciences, Enseignant-chercheur HDR en Physiologie Humaine, Université Paris Descartes
    • Dr. Karim N'Diaye, Institut du cerveau et de la moelle épinière / Brain & Spine Institute, Paris, GHU La Pitié-Salpêtrière
    • Pr. Jean Benjamin Stora, psychanalyste psychosomaticien, ancien co-Directeur DU de Psychosomatique intégrative, La Pitié-Salpêtrière, Responsable enseignements de l’Institut de Psychosomatique Intégrative
    • Michael Stora,Psychologue clinicien, Psychanalyste, Psychosomaticien, expert enfants et adolescents addiction jeux-vidéo, Président fondateur de l'Observatoire des Mondes Numériques, ancien co-Directeur DU de Psychosomatique intégrative, La Pitié-Salpêtrière
    • Dr. RUTH ABOULKHEIR, gynécologue
    • Pr. Wolfgang Rapp, psychanalyste, professeur émérite de Psychosomatique, Université de Heidelberg
    • Frédérique Tafforeau, Docteur en biologie cellulaire et moléculaire, praticienne en psychosomatique intégrative et homéopathie uniciste.

     

    Premier comité de rédaction 2014: Rochdi Baklouti, Laurence Blanchar-Peretti, Valérie Bonnini-Davout, Benoît Depreux, Geneviève Desloges, Stéphane Flamant,  Anne Héron, Jean Benjamin Stora, Pascale Surugue, Frédérique Tafforeau

    Fondateurs de la revue de psychosomatique intégrative en janvier 2014.

     

    SOMMAIRE DU NUMERO 4

    Jean Benjamin Stora

    Responsable de la rédaction du numéro 4

    Présentation du numéro

    Dans le cadre des cycles de conférences de la Société de Psychosomatique Intégrative, notre collègue Évelyne Renardier a proposé en juin dernier une conférence sur « l’approche de la psychosomatique intégrative aux acouphènes ». Évelyne Renardier est une thérapeute psychosomaticienne traitant de cette pathologie particulière en relation avec le Professeur Kossowski. 

    Les trois communications de cette conférence de juin 2018 figurent dans ce numéro quatre de notre revue. J’ai proposé dans ma communication d’aborder l’image du corps sur le plan neuronal et sur le plan psychique afin d’élargir l’approche scientifique de la sensorialité vers l’investissement du corps tout au long du processus de maturation psychosexuelle. De cette façon on comprendra beaucoup mieux les processus d’investissement psychique et les pathologies qui en découlent.

     Pour la psychanalyse qui s’interroge sur le corps : « Et si nos corps étaient eux-mêmes des étrangers - et même ce qu’il y a de plus étranger à chacun, non tant le corps de l’autre que le sien propre ? » (Revue n°23, Le corps est un étranger, p.16) ; cette citation nous permet d’ouvrir la discussion sur l’étrangeté du corps et l’investissement psychique du corps, car pour certains patients et pour certaines patientes, le corps est un autre. Freud écrit que le corps propre « est vu comme un objet étranger, mais en même temps, il livre au toucher des sensations de deux sortes, dont l’une peut être assimilée à une perception interne » et l’autre au toucher cutané, des sensations familières. Freud n’a pas élaboré une théorie du corps qui relève pour lui de l’anatomo-physiologie. (« Objet étranger » (le corps propre est vu comme un objet étranger) reproduit la traduction du « Moi et le ça » de Jean Laplanche en 1981).

    Le point de vue de la Psychosomatique Intégrative est le suivant : Notre corps fait un tout avec la psyché dans l’unité psychosomatique. Nous devons apprendre à vivre les atteintes de notre corps pour faire face aux maladies, accepter et comprendre les troubles qui nous assaillent et lutter ensemble, corps et psyché, pour nous adapter.  L’image du corps neuronal et celle du corps psychique, leur construction et leur intégration nous permettent de vivre une vie harmonieuse d’accepter et de vivre notre vie ; qu’est-ce que la vie sans corps ?

     Exposé des points de vue de la Psychanalyse et de la Psychosomatique intégrative sur le Corps et en psychosomatique intégrative sur le corps malade, illustration par des exemples dont l’acouphène.

    ===================================================================

     

     

     

                                         

    SOMMAIRE DU NUMERO 4 3

    Les  acouphènes subjectifs chroniques             7

    Dr. Lionel Naccache           7

    Acouphènes subjectifs         8

    Pr Kossowski Michel         8

    2.Physiopathogénie          8

    3.Démarche clinique        10

    4.Prise en charge thérapeutique   11

    Cas clinique de Paul acouphrénique chronique         13

    Evelyne Renardier             13

    2° Prise en charge en sophrologie 17

    A : L’habituation......................................................................................................... 18

    B : Modèle de JASTREBOFF : (Figure 2)..................................................................... 18

    C : Les acouphènes et le stress...................................................................................... 19

    D : Eléments de Psychosomatique Intégrative............................................................... 20

    3° Prise en charge en sophrothérapie :        21

    Définition des schémas cognitifs : 22

    4° Histoire de vie et médicale du patient :  22

    1er traumatisme :.......................................................................................................... 23

    2ème traumatisme :........................................................................................................ 24

    5° Prise en charge en Psychosomatique : (évaluation globale de son fonctionnent psychosomatique)               27

    6° Analyse psychosomatique :       29

    7° Mon analyse : 30

    8° Travail sur plusieurs deuils :       31

    9° Le secret de famille :    33

    Bibliographie :    34

    Les images du corps en Psychosomatique Intégrative Relations au corps et maladies             35

    Pr. Jean Benjamin Stora   35

    Le corps et ses images (schémas)  35

    II.  Le schéma corporel     42

    III.  Du sensori-moteur à la représentation mentale du corps 43

    BIBLIOGRAPHIE  47

    Auteurs des articles          49

    BIBLIOGRAPHIE  50

     

     

    PSYCHOSOMATIQUE INTÉGRATIVE

    MODELE METAPSYCHOSOMATIQUE MÉDECINE NEUROSCIENCES

    REVUE DE LA SOCIÉTÉ DE PSYCHOSOMATIQUE INTÉGRATIVE

    EXPERIENCE DE MORT IMMINENETE

    POINT DE VUE DE LA PSYCHOSOMATIQUE INTEGRATIVE

    NUMERO 5 - 2019

     

     

     

     

    Comité de RÉdaction et de lecture 2019

    André Aboulkheir, Benoît Depreux, Stéphane Flamant, Elisabeth Jouan, Lionel Naccache, Jean Benjamin Stora,  Frédérique Tafforeau, Bruno Trumbic

     

     

    comité scientifique

     

    • Pr. Laurent Beaugerie, service de gastro-entérologie, GHU St Antoine
    • Dr. Philippe Giral, PH, service d'endocrinologie, La Pitié-Salpêtrière
    • Anne Héron, Docteur en Neurosciences, Enseignant-chercheur HDR en Physiologie Humaine, Université Paris Descartes
    • Dr. Karim N'Diaye, Institut du cerveau et de la moelle épinière / Brain & Spine Institute, Paris, GHU La Pitié-Salpêtrière
    • Pr. Jean Benjamin Stora, psychanalyste psychosomaticien, ancien co-Directeur DU de Psychosomatique intégrative, La Pitié-Salpêtrière, Responsable enseignements de l’Institut de Psychosomatique Intégrative
    • Michael Stora,Psychologue clinicien, Psychanalyste, Psychosomaticien, expert enfants et adolescents addiction jeux-vidéo, Président fondateur de l'Observatoire des Mondes Numériques, ancien co-Directeur DU de Psychosomatique intégrative, La Pitié-Salpêtrière
    • Dr. RUTH ABOULKHEIR, gynécologue
    • Pr. Wolfgang Rapp, psychanalyste, professeur émérite de Psychosomatique, Université de Heidelberg
    • Frédérique Tafforeau, Docteur en biologie cellulaire et moléculaire, praticienne en psychosomatique intégrative et homéopathie uniciste.

     

     la revue de psychosomatique intÉgrative a été crÉÉe en janvier 2014.

     

    SOMMAIRE DU NUMERO   5

    Jean Benjamin Stora

    Responsable de la rédaction du numéro 5

    Présentation du numéro

              Dans le cadre des conférences annuelles de la Société de Psychosomatique Intégrative, notre Président le Docteur André Aboulkeir a organisé une conférence en juin 2019 sur l’expérience de mort imminente. Le Professeur Jean Pierre Habérer venait de publier un ouvrage de plus de 600 pages sur ce thème qui lui est très familier de par sa pratique à l’hôpital comme chef de service. Il s’agit du premier article du numéro 5 de notre revue consacrée à l’expérience de mort imminente (EMI ou NDE). Le Docteur Lionel Naccache, anesthésiste–réanimateur, alogologue et psychosomaticien, nous introduit à cette fascinante expérience de mort imminente qui a interpellé les médecins, les spécialistes de neurosciences, et les différents représentants des spiritualités monothéistes et autres. Le fait d’être au contact de la mort a réveillé l’imaginaire des scientifiques qui ont souvent partagé les interprétations des spiritualistes. Mais pour moi, être au bord de la mort ce n’est pas encore être dans l’au-delà de la mort.

              Grâce à mes patients dans le coma de l’hôpital de la Pitié- Salpêtrière, j’ai pu acquérir une expérience très différente de la description des médecins et des neuroscientifiques. Je me suis d’abord posé la question que je considère comme importante en neurosciences : comment fonctionne le cerveau d’un être humain dans le coma et combien consomme-t-il de calories ? La réponse à cette question m’a permis d’aborder de façon différente l’expérience de mort imminente. J’ai ajouté à mon article quatre annexes qui contribuent à nous éclairer sur les différentes approches scientifiques. La première annexe concerne un de mes patients avec qui j’ai longuement travaillé et qui a vécu plusieurs comas sur plusieurs années. Grâce à lui, et je lui en suis profondément reconnaissant, j’ai pu développer et proposer une nouvelle explication de l’expérience de mort imminente.

    Je tiens à remercier très chaleureusement mes deux collègues Élisabeth Jouan, la nouvelle Présidente de notre association, et le Docteur Lionel Naccache, qui ont tous deux relu avec beaucoup d’attention les épreuves de ce numéro et ont suggéré de nombreuses corrections.

    SOMMAIRE DU NUMERO   5................................................................................... 3

    Jean Benjamin Stora................................................................................................... 3

    Responsable de la rédaction du numéro 5.................................................................... 3

    Présentation du numéro................................................................................................. 3

    Introduction....................................................................................................................... 5

    Dr. Lionel Naccache............................................................................................................. 5

    Expériences de mort imminente (near-death experiences)........................................................ 8

    J.P. Haberer..................................................................................................................... 8

    Expérience de mort imminente ou Near Death Experience, approche de Psychosomatique Intégrative....................................................................................................................... 20

    Jean Benjamin Stora.......................................................................................................... 20

    ANNEXE 1........................................................................................................................ 28

    LOUIS asthme sévère.................................................................................................. 28

    ANNEXE 2........................................................................................................................ 35

    A l’intérieur du cerveau des bébés : tout ce qui change de 0 à 1 an............................................ 35

    Des interactions, bénéfiques pour l'apprentissage de l'enfant................................. 38

    Annexe 3......................................................................................................................... 40

    Brève Revue de la littérature commentaires de Jean Benjamin Stora...................................... 40

    Le rôle de la lumière pour un bébé............................................................................ 42

    Quelle ampoule pour un éclairage doux de la chambre de bébé ?.................................... 42

    Avant les souvenirs : la mémoire précoce...................................................................... 43

    ANNEXE 4........................................................................................................................ 44

    Exploration du mystère « Mort imminente » par les chercheurs................................................ 44

    Coma : le cerveau toujours actif................................................................................... 49

     

     

     

     

    PSYCHOSOMATIQUE INTÉGRATIVE

    MODELE METAPSYCHOSOMATIQUE MÉDECINE NEUROSCIENCES

    REVUE DE LA SOCIÉTÉ DE PSYCHOSOMATIQUE INTÉGRATIVE

    Sexualite feminine et somatisations

    POINT DE VUE DE LA PSYCHOSOMATIQUE INTEGRATIVE

    NUMERO 6 – 2020

     

     

     

     

    Comité de RÉdaction et de lecture 2019

    André Aboulkheir, Benoît Depreux, Stéphane Flamant, Elisabeth Jouan, Lionel Naccache, Jean Benjamin Stora,  Frédérique Tafforeau, Bruno Trumbic

     

     

    comité scientifique

     

    • Pr. Laurent Beaugerie, service de gastro-entérologie, GHU St Antoine
    • Dr. Philippe Giral, PH, service d'endocrinologie, La Pitié-Salpêtrière
    • Anne Héron, Docteur en Neurosciences, Enseignant-chercheur HDR en Physiologie Humaine, Université Paris Descartes
    • Dr. Karim N'Diaye, Institut du cerveau et de la moelle épinière / Brain & Spine Institute, Paris, GHU La Pitié-Salpêtrière
    • Pr. Jean Benjamin Stora, psychanalyste psychosomaticien, ancien co-Directeur DU de Psychosomatique intégrative, La Pitié-Salpêtrière, Responsable enseignements de l’Institut de Psychosomatique Intégrative
    • Michael Stora,Psychologue clinicien, Psychanalyste, Psychosomaticien, expert enfants et adolescents addiction jeux-vidéo, Président fondateur de l'Observatoire des Mondes Numériques, ancien co-Directeur DU de Psychosomatique intégrative, La Pitié-Salpêtrière
    • Dr. RUTH ABOULKHEIR, gynécologue
    • Pr. Wolfgang Rapp, psychanalyste, professeur émérite de Psychosomatique, Université de Heidelberg
    • Frédérique Tafforeau, Docteur en biologie cellulaire et moléculaire, praticienne en psychosomatique intégrative et homéopathie uniciste.

     

     la revue de psychosomatique intÉgrative a été crÉÉe en janvier 2014.

     

    SOMMAIRE DU NUMERO   6

    Jean Benjamin Stora[1]

     

    Responsable de la rédaction du numéro 6

    Présentation du numéro

              Dans le cadre des conférences annuelles de la Société de Psychosomatique Intégrative, notre Président le Docteur André Aboulkeir a organisé, à la Pitié »-Salpêtrière, une conférence en septembre 2019 sur le thème de « Sexualité Féminine et somatisations, illustré par la présentation de la problématique de l’Endométriose, présentée par le Dr. Bernard-François Derreumaux .

    Au programme de l’enseignement de l'Institut de Psychosomatique Intégrative (IPSI) figure un cours dispensé par le Professeur Jean Benjamin Stora intitulé : « Pour une nouvelle Métapsychologie de la sexualité féminine ; Processus de somatisation et identité psychique féminine ».

    Il nous a semblé très important de revenir sur ce chapitre fondamental lors d’une conférence ouverte à tous, et aussi de montrer que ce qui est développé dans ce cours permet de faire évoluer l’investigation et la prise en charge cliniques.

    Dans ce sens le Docteur Bernard-François Derreumaux, Gynécologue et Psychosomaticien nous apporte son expérience clinique sur une pathologie féminine qui le passionne depuis longtemps et dont l’approche a été justement modifiée par l’enseignement du Professeur J.B.Stora : l'Endométriose.

    Cette maladie touche un grand nombre de femmes en période d’activité génitale et beaucoup d'entre elles considèrent que la prise en charge médicale et chirurgicale de leur souffrance est insuffisante. Des manifestations sur la voie publique sont organisées par des associations comme EndoFrance ( Endomarch ) pour sensibiliser l’opinion, faire « mieux connaître » cette maladie.

    De nombreux colloques, congrès, symposiums, sont organisés par les professionnels en charge de ce sujet, mais les programmes insistent surtout sur la dimension bio -somatique et bien souvent la notion, qui nous est chère, d'unité psychosomatique n’est pas du tout prise en compte

    Cette conférence, je l’espère permettra d'illustrer notre point de vue.

    Dr André ABOULKHEIR , Psychosomaticien Président de la SPI.

    Table des matières

    SOMMAIRE DU NUMERO   6................................................................................................. 3

    Jean Benjamin Stora............................................................................................................ 3

    Responsable de la rédaction du numéro 6.................................................................... 3

    Présentation du numéro................................................................................................. 3

    Diagnostic et traitement de l'endométriose dans le cadre d'une consultation médicale........................ 5

    Dr Bernard-François Derreumaux,.......................................................................................... 5

    Gynécologue, Psychosomaticien............................................................................................ 5

    Commentaires psychosomatiques du cas présenté par le Dr. Derreumaux.................................. 12

    Jean Benjamin Stora.......................................................................................................... 12

    la nouvelle approche de la sexualité féminine en psychosomatique integrative: importance de l'investissement psychique du corps biologique................................... 15

    Pr. Jean Benjamin Stora................................................................................................... 15

    Bibliographie sur la sexualité féminine............................................................................... 32

    S. Freud.......................................................................................................................... 32

    Le Modèle Neuropsychosomatique de la Psychosomatique Intégrative...................................... 35

    Les  étapes de développement  des processus de maturation neuronale et psychosexuelle........... 35

    Résumé du Modèle........................................................................................................... 35

    Pr. Jean Benjamin Stora...................................................................................................... 35

    Le  modèle global « Neuropsychosomatique ».......................................................................... 36

    de la vie intra-utérine au stade génital œdipien : Résumé.............................................................. 36

    Jean Benjamin Stora........................................................................................................... 36

    Janvier 2020..................................................................................................................... 36

    Première organisation....................................................................................................... 45

    Deuxième organisation..................................................................................................... 46

    Troisième organisation somato-psychique........................................................................... 47

    Quatrième organisation somato-psychique

     

     

    [1] Je tiens à remercier très chaleureusement ma collègue Elisabeth Jouan qui a relu avec beaucoup de soin tout le numéro de cette revue et qui m'a suggéré un certain nombre de modifications que j'ai acceptées.

     

     

     

     

    Sans_titre.png - 730,87 kB

     

     REVUE n° 7

    Comité de RÉdaction et de lecture 2019

    André Aboulkheir, Benoît Depreux, Stéphane Flamant, Elisabeth Jouan, Lionel Naccache, Jean Benjamin Stora,  Frédérique Tafforeau, Bruno Trumbic

     

     

    comité scientifique

     

    • Pr. Laurent Beaugerie, service de gastro-entérologie, GHU St Antoine
    • Dr. Philippe Giral, PH, service d'endocrinologie, La Pitié-Salpêtrière
    • Anne Héron, Docteur en Neurosciences, Enseignant-chercheur HDR en Physiologie Humaine, Université Paris Descartes
    • Dr. Karim N'Diaye, Institut du cerveau et de la moelle épinière / Brain & Spine Institute, Paris, GHU La Pitié-Salpêtrière
    • Pr. Jean Benjamin Stora, psychanalyste psychosomaticien, ancien co-Directeur DU de Psychosomatique intégrative, La Pitié-Salpêtrière, Responsable enseignements de l’Institut de Psychosomatique Intégrative
    • Michael Stora,Psychologue clinicien, Psychanalyste, Psychosomaticien, expert enfants et adolescents addiction jeux-vidéo, Président fondateur de l'Observatoire des Mondes Numériques, ancien co-Directeur DU de Psychosomatique intégrative, La Pitié-Salpêtrière
    • Dr. RUTH ABOULKHEIR , gynécologue
    • Pr. Wolfgang Rapp, psychanalyste, professeur émérite de Psychosomatique, Université de Heidelberg
    • Frédérique Tafforeau, Docteur en biologie cellulaire et moléculaire, praticienne en psychosomatique intégrative et homéopathie uniciste.

     

     la revue de psychosomatique intÉgrative a été crÉÉe en janvier 2014.

     

    Responsable de la rédaction du numéro 7

    Jean Benjamin Stora

    Présentation du numéro

    Un virus sorti de Chine dans les derniers mois de l’année 2019, s’est répandu à l’échelle de la planète, et les Organisations Gouvernementales Nationales ainsi que les Organisations Internationales dont l’Organisation Mondiale de la Santé, ont proposé une politique de confinement à l’humanité. C’est la première fois dans l’histoire qu’à l’échelle de 189 pays,  les populations sont confinées dans leurs appartements ! Devant la peur et l’effroi comme le dit Freud dans « L’inquiétante étrangeté » l’Humanité s’est repliée sur elle-même. Quel étrange comportement par rapport aux générations passées qui ont fait face à la grippe espagnole, aux épidémies de peste et de choléra, et à bien d’autres épidémies encore. En tant que discipline, il appartenait à la Psychosomatique Intégrative, de contribuer aux réflexions sur le confinement et le déconfinement. Les Politiques, quant à eux, se devraient de  réfléchir à leur surprenante stratégie !

    Le Dr. Lionel Naccache a donc proposé le thème du confinement et du déconfinement à la Société de Psychosomatique Intégrative qui a organisé une conférence le samedi 13 juin dernier. De nombreuses interventions ont permis de cerner un peu mieux ces deux thèmes importants et ont fait l’objet d’articles que vous trouverez dans ce numéro de notre revue.

    Des réflexions sur le fonctionnement du système psychique pendant le confinement ( J.B.Stora), une étude très originale et pertinente du Dr.Lionel Naccache sur le syndrome post-réanimation, qui cherche par l’apport PSI à ouvrir de nouveaux champs à la simple prise en charge somatique de ces patients gravement atteints. Une présentation originale du Dr.Patrick Bantman sur les conséquences du Covid- 19 sur notre vie psychique, une illustration par trois cas cliniques présentés par le Dr.André Aboulkheir, qui s’interroge sur les effets de l’environnement confiné sur les modifications du fonctionnement psychique des patients. Des réflexions nouvelles sur l’impact sur le management de la stratégie de confinement par Élisabeth Jouan, et enfin un médecin artiste peintre  sculpteur le Dr. Marc Perez qui nous fait part de ses émotions face aux phénomènes surprenants que nous avons vécus pendant deux mois et demi.

    Paris Juin 2020.

    Je tiens à remercier très chaleureusement mes deux collègues Élisabeth Jouan, la nouvelle Présidente de notre association, et le Docteur Lionel Naccache, qui ont tous deux relu avec beaucoup d’attention les épreuves de ce numéro et ont suggéré de nombreuses corrections

    Sommaire

    Responsable de la rédaction du numéro 7. 3

    Jean Benjamin Stora. 3

    Présentation du numéro. 3

    Sommaire. 4

    Comment vivre psychiquement le confinement. 5

    Pr. Jean Benjamin Stora. 5

    LE SYNDROME POST - REANIMATION.. 12

    Dr Lionel NACCACHE. 12

    LE SYNDROME POST - REANIMATION.. 13

    1- LES DIFFERENTS TROUBLES OBSERVABLES . 14

    A/D’ORDRE SOMATIQUE : 15

    B/  D’ORDRE NEUROCOGNITIF : 15

    B -2  TROUBLES DES FONCTIONS COGNITIVES : 16

    C/D’ORDRE PSYCHOLOGIQUE : 17

    C-1  TROUBLES PSYCHOLOGIQUES DIVERS : 18

    2- ELEMENTS PSYCHOSOMATIQUES. 20

    LES MULTIPLES INTERROGATIONS  PSYCHOSOMATIQUES :. 24

    CAS CLINIQUE DE Mr R. 25

    Quelles conséquences du Covid 19 sur notre vie psychique ?. 28

    Métamorphose et transformations liées au Corona virus. 28

    Patrick Bantman. 28

    Psychiatre honoraire des Hôpitaux. 28

    Effets bénéfiques inattendus du confinement : illustration par trois cas clinique. 33

    André ABOULKHEIR. 33

    Confinement /déconfinement,  Quel impact pour le management ?. 37

    Jouan Elisabeth. 37

    « En attendant ». 44

    Dr Marc PEREZ , Médecin et Artiste. 44


     

  • REVUE SPI Numéros de 1 à 10

f t g m